Distorsion du bois

De Jeux de rôles - Liste des Sorts - D20
Aller à : navigation, rechercher

Transmutation [Plante]

Niveau : Druide 2, Plante 2, Destruction 2

Composantes : V, G

Incantation : 1 action simple

Portée : Courte (5 cases + 1 case/2 niveaux)

Cible : 1 objet en bois de taille petite /niveau dans une zone de 4 cases de rayon

Durée : Instantanée

Jet de sauvegarde : Volonté, annule (objet)

Résistance à la magie : Oui (objet)

Description

Ce sort permet de tordre le bois de manière permanente. Il est également possible de tordre des planches, ce qui permet par exemple de déformer une porte, auquel cas il faudra réussir un test de force pour l’ouvrir ; ou de causer une petite voie d’eau dans la coque d’un bateau. Les armes à distance affectées par ce sort perdent toute précision et deviennent utilisables. On peut encore se servir des armes de corps à corps, mais avec un malus de –4 au jet d’attaque.

Il est possible de déformer un objet en bois de taille petite ou inférieure (comme une roue de chariot ou une arbalète) par niveau de lanceur de sorts. Un objet de taille moyenne (comme un aviron ou une lance) compte comme deux objets de taille petite, un objet de taille grande (comme une barque ou une massue de géant des collines) en vaut quatre, un objet de taille très grande (comme une charrette ou la Morgenstern d’un géant des nuages) en vaut huit, un objet de taille gigantesque (comme un navire à quille) en vaut seize et un objet de taille très grande (comme un navire à voile) en vaut trente-deux.

On peut aussi utiliser ce sort pour redresser un ou plusieurs bouts de bois déformés par Distorsion du bois ou tout autre moyen. Par contre, Réparation intégrale ne peut pas rendre à nouveau utilisable un objet déformé par ce sort.

Il est possible de combiner plusieurs utilisations consécutives de Distorsion du bois pour tordre (ou redresser) un objet qui est trop grand pour un seul sort. Par exemple, un druide de niveau 8 pourrait lancer distorsion du bois deux fois pour déformer un objet de taille gigantesque, ou quatre fois pour tordre un objet de taille colossale. En effet, tant que l’objet n’est pas totalement déformé, il ne souffre d’aucun malus.